Quel type de bois pour un carport ?

Pour réaliser la construction d’un carport, le bois est l’élément essentiel. Il détermine la qualité et la durabilité de votre nouveau carport. Il faut donc s’interroger sur le type de bois à choisir pour la construction d’un carport. Voici de quoi vous faire découvrir quelques types de bois à utiliser pour un carport.

Le carport, c’est quoi ?

Pour bien comprendre le terme anglais carport, procédons par une analyse étymologique. Le terme carport est constitué du radical « car » et du suffixe « port », tous en anglais. « Car » fait référence à une voiture et « port » traduit l’amarrage, et donc le stationnement. Le terme carport a été officialisé par l’architecte américain Frank Lloyd Wright.
En effet, le carport est une construction servant à abriter la voiture lors des aléas climatiques. Il peut également tenir lieu d’abris de jardin. Le carport est équipé de poteaux et d’un toit, faisant de lui une construction à part entière, caractérisée par l’absence de murs. Cela laisse donc l’espace qu’il occupe relativement aéré. La plupart du temps, on rencontre des carports en bois. Mais on en trouve également en métal ou même en aluminium.

Quels types de bois utiliser pour un carport ?

Plusieurs types de bois peuvent être employés dans la construction d’un carport. Citons entre autres :

  • l’épicéa ;
  • le pin ;
  • le châtaignier ;
  • le mélèze ;
  • le sapin de Douglas, etc.

Le bois d’épicéa

L’épicéa est un arbre résineux, classé dans la famille des Pinacées. Il possède des cônes à port retombant, le distinguant des sapins. L’épicéa est un bois qui s’usine facilement, raison pour laquelle il est très populaire en Europe. Il est très apprécié par les fabricants d’abris en bois, car il est facile à travailler, notamment le sciage et le rabotage.
Très moins poreux comparativement à certains bois, l’épicéa bénéficie de capacités naturelles de résistance à l’humidité. Tout comme le pin, un autre type de bois, l’épicéa se déforme très peu sous l’effet de la chaleur ou de l’humidité. Ainsi, une construction en bois d’épicéa est durable. Vous pouvez ponctuellement le traiter tous les trois ans avec du fongicide ou du pesticide pour maintenir la qualité de la construction.

Le bois du pin

Bien travaillé, le bois du pin est un parfait matériau pour les constructions. Le pin est considéré comme durable et particulièrement poreux. Très perméable, il peut être percé sans trop de difficultés, et accueille donc aisément clous, vis, chevilles, tire-fond et autres. Cela explique la récurrence de son emploi dans la construction des carports en bois.
Néanmoins, sa qualité constitue son défaut essentiel. En effet, qui dit perméabilité, dit indirectement sensibilité à l’humidité. L’humidité est le premier ennemi des ouvrages en bois. Néanmoins, si vous comptez l’utiliser, il est conseillé de l’armer en profondeur pour lutter contre les champignons, moisissures et insectes.

Le sapin de Douglas

Encore appelé pin d’Oregon, le bois de sapin de Douglas est une espèce naturellement résistante. Il est fortement employé dans la composition de nombreux types d’abris modernes. Il est très peu sensible aux agressions d’insectes, de champignons et est aussi très résistant à l’humidité.
De par sa durabilité et sa résistance, le bois du sapin de Douglas est adapté à la construction du carport. Il présente un bel aspect de bois rayé semblable au mélèze. Il est également très employé dans le revêtement de carport. Cependant, le bois de Douglas exige un entretien et une bonne préservation.

Le mélèze

Le « mélèze » est un terme qui regroupe différents arbres des régions tempérées de l’arctique. Semi-durs et hétérogènes, ces bois appartiennent à la famille des Pinaceae.
Le bois de mélèze offre une grande différence de couleur entre l’aubier (extérieur) et le duramen (intérieur). Le bois de cœur du mélèze est classé comme le plus dur et le plus lourd des espèces locales de bois tendre. À cet effet, il est très apprécié dans la menuiserie, et est aussi utilisé comme bois de construction et bois de revêtement pour les carports.

Le châtaignier

Avec un poids moyen, une bonne résistance et une élasticité remarquable, le bois du châtaignier est un bois dur très fréquent en construction. Il présente de nombreux avantages, notamment sa facilité à être travaillé et transformé.
Un autre grand avantage de ce bois est sa grande teneur en tanins. Cela lui confère une résistance particulière à l’humidité. À juste titre, le châtaignier est un bois idéal pour la construction des carports, abris de voiture, etc. Toutefois, sa qualité élevée lui impose un prix proportionnel.

Voir aussi : Quel bois pour un abri de jardin ? 

Partagez avec Amour ❤️

Laisser un commentaire