un abri de jardin
Jardin

Quel bois pour un abri de jardin ? Épicéa, mélèze, pin ….

La première étape pour quiconque cherche un abri de jardin est de choisir le bon bois. Épicéa, pin, mélèze, bouleau, chêne ? Notre guide présente les types de bois les plus populaires et les compare pour vous.

Les abris de jardin en bois sont très populaires parmi les propriétaires de maisons avec un jardin. Ils donnent aux gens le sentiment d’être dans la nature tout en bénéficiant de la sécurité d’un espace protégé. Il est également avantageux visuellement d’utiliser le bois dans pratiquement tous les jardins, tant du point de vue de son aspect que de sa capacité à se fondre dans l’environnement.

Le bois d’épicéa pour mon abri de jardin

bois d’épicéa (arbre)

Le bois d’épicéa est l’un des bois les plus importants dans le commerce et couvre une superficie de 30% de la forêt en Europe. L’épicéa scandinave se distingue par sa teinte claire.

Avantages : Il est important de s’assurer que le bois d’épicéa provient de pays nordiques, car les températures sont plus froides en Scandinavie et également dans les pays baltes, ce qui fait que les arbres poussent plus lentement. Les cernes annuels sont plus rapprochés dans ce type de bois, ce qui le rend solide et durable. L’épicéa est également léger, doux et souple à travailler. C’est pourquoi l’épicéa nordique est idéal pour la construction de cabanes de jardin (et balançoire). Dans les pays où de grandes quantités de neige tombent, ce type de bois donne également plus de stabilité à la maison.

Inconvénients. L’épicéa étant très sensible aux insectes et aux champignons, il est recommandé d’utiliser des joints à rainure et languette pour votre maison de jardin. Ainsi, la stabilité des murs est garantie, et la cabane de jardin et les angles de tempête seront résistants au vent et aux intempéries. Le bois d’épicéa peut être traité avec une lasure afin de le protéger contre la pourriture.

Le bois de pin pour un abri de jardin

des pins (arbres)

Le bois de pin est le deuxième arbre forestier le plus répandu en Europe centrale et appartient au groupe des conifères. Le bois de pin peut prendre une couleur jaune blanchâtre, mais il fonce en brun rougeâtre avec le temps.

Avantages : Le bois de pin est facilement transformé et donne lieu à des prix modérés pour le consommateur final. Il est facile de le transporter de la forêt à l’installation de transformation.

Inconvénients : Le bois se contracte lorsqu’il est sec et se désagrège lorsqu’il est humide, de sorte que les trous de nœuds dans le bois de pin peuvent devenir assez importants et, s’il est travaillé de manière naturelle, des fuites peuvent se produire et, dans le pire des cas, de l’eau peut pénétrer dans la cabane de jardin. Un point sensible à retenir lorsque le bois est exposé à des températures élevées est la possibilité de fuites de résine.

Êtes-vous situé dans une région où vous subissez souvent de grandes fluctuations de température, de la pluie ou un environnement marécageux ? Le bois de pin peut pourrir assez rapidement s’il n’est pas correctement entretenu et protégé. Vous trouverez des conseils à ce sujet plus bas dans ce post.

Le bois de mélèze pour mon abri de jardin

Du bois de mélèze

C’est l’un des bois les plus lourds des forêts domestiques, car il présente une condition de résistance très élevée. Par conséquent, c’est l’un des bois les plus stables pour les maisons de jardin.

Avantages : Le bois de mélèze peut être utilisé comme bois principal pour la maison de jardin, mais il est généralement très cher. S’il est uniquement utilisé comme décoration, il n’est pas nécessaire de lustrer le bois. Même sans produit de protection du bois, le bois de mélèze a des propriétés durables. Il est également résistant aux champignons et aux insectes.

Inconvénients : En raison des conditions météorologiques, le mélèze peut avoir tendance à se tordre ce qui peut modifier sa qualité. Cela peut engendrer une baisse de la durabilité du bois. Cependant, le bois de mélèze est autrement très durable et dur.

Quel est le meilleur type de bois pour les abris de jardin ?

En raison de leur faible densité, les bois tendres sont idéaux comme bois d’œuvre. Avec les bons soins et une certaine protection, ils peuvent durer longtemps comme bois de maison de jardin.

En général, il n’est pas mauvais que le bois soit mouillé entre-temps, mais il doit toujours pouvoir sécher complètement après avoir été stocké dans un endroit bien choisi, de préférence avec suffisamment de lumière du soleil.

Nous vous conseillons donc de choisir pour votre abri de jardin, une des trois essences de bois dont nous venons de parler : Pin, Mélèze ou épicéa.

Quels types de bois ne conviennent pas à un abri de jardin ?

Certains types de bois ne conviennent pas ou peu à la construction d’abris de jardin. En partie, ils ne correspondent pas aux conditions climatiques extérieures et/ou ont un aspect assez peu attrayant.

  • Frêne
  • Hêtre
  • Chêne

Risques naturels pour les abris de jardin

Bien que le bois soit un beau matériau naturel, il peut malheureusement être accompagné de choses désagréables :

  • Champignons
  • Les vers à bois et les coléoptères à longues cornes peuvent pénétrer dans le bois de conifères et causer des dommages.
  • Bois blanchi

Il est donc très important de veiller à ce que votre abri de jardin ne soit pas exposé à une trop forte humidité. Il faut l’aérer régulièrement pour éviter le développement de moisissures. Vous pouvez prévenir ces dangers en vous protégeant correctement.

Le bois doit être protégé

Il est important de tenir compte de la longévité du bois avant la construction si vous ne souhaitez pas utiliser de substances chimiques. Vous pouvez protéger votre bois du vent, de la pluie et du soleil si vous construisez un auvent, c’est-à-dire un toit qui dépasse largement les murs de l’abri de jardin. Vous devez également vous assurer que la rainure, qui relie les poutres de bois entre elles, est verticale. Afin d’éviter que l’eau ne se dépose entre les joints des poutres en bois, il est préférable de les disposer horizontalement de manière à ce que la rainure soit orientée vers le bas.

Il s’agit d’arbres à bois tendre, dont la période de croissance est courte et qui sont peu coûteux. Comme une maison de jardin nécessite beaucoup de bois, ils sont préférables d’un point de vue budgétaire.

Il est également intéressant d’utiliser des bois durs si l’argent n’est pas un problème. Par exemple, le chêne et le hêtre domestiques sont beaucoup plus durables que le pin et l’épicéa.

Si nécessaire, le bois imprégné sous pression peut être traité avec une teinture spéciale pour le bois afin de le protéger des intempéries.

Éviter l’engorgement

Dès que le bois est exposé à l’humidité pendant un certain temps, il commence à moisir ou à pourrir. Par conséquent, ne négligez pas ce point lorsqu’il s’agit des fondations. Construisez votre abri de jardin sur des fondations résistantes aux intempéries et évitez tout contact entre vos poutres en bois et le sol naturel. En effet, dès que le sol est humide en raison d’une forte averse, une exposition prolongée entraînera la pourriture ou la moisissure du bois. Les fondations et les planchers doivent être construits en bois imprégné sous pression.

Vous serez également intéressé par notre article sur le cache-poubelle.

No Comments

    Leave a Reply