Maison

Comment se protéger des voleurs avec un piège photographique

De nos jours, il existe plusieurs dispositifs qui permettent de se protéger des voleurs. Parmi ceux-ci, il y a le piège photographique. Aussi appelé caméra séquentielle, ce dernier est un appareil électronique qui prend des photos ou des vidéos instantanément grâce au détecteur de mouvement ou de chaleur qu’il embarque. Il reste désormais à savoir comment en profiter pour se protéger des voleurs. C’est ce que nous allons montrer dans ce guide.

Choisir son piège photographique

Pour se protéger des voleurs avec un piège photographique, il faut dans un premier temps choisir le sien. Il en existe différents modèles. Dès lors, pour choisir le vôtre vous devez tenir compte de vos besoins et des critères tels que :

Le type de piège photographique

Comme le montre le spécialiste des pièges photos, on distingue deux principaux types de piège photographique, à savoir les pièges simples et ceux à envoi d’alerte. Les pièges photographiques simples se limitent à la prise de photos ou à la réalisation de vidéos lorsqu’un mouvement ou une source de chaleur est détectée.

Les pièges photographiques à envoi d’alerte quant à eux envoient une alerte via SMS ou par mail en plus de prendre des photos/vidéos.

Le type d’éclairage

Pour pouvoir prendre des photos/vidéos de nuit comme de jour, les pièges photographiques sont dotés d’un système d’éclairage. Celui-ci varie d’un modèle d’appareil à un autre. Parmi les systèmes les plus courants il y a l’éclairage invisible (LEDs noires), l’éclairage infrarouge (LEDs rouges), le flash incandescent et la lumière blanche. Vous choisirez l’un ou l’autre de ces systèmes en fonction de vos besoins.

Le mode d’alimentation

L’autre critère qu’il faudra considérer lors du choix de votre piège photographique est le mode d’alimentation de celui-ci. Les modes d’alimentation les plus fréquents étant les accus rechargeables, les piles alcalines, les piles au lithium et les batteries externes, vous choisirez le vôtre en tenant compte de votre utilisation.

Les accessoires du piège photographique

Pour ce qui est des accessoires du piège photographique enfin, nous pouvons entre autres citer la carte mémoire sur laquelle seront enregistrées les données, la sangle de fixation, le caisson de protection, l’antivol et la batterie externe. Certains de ces accessoires seront nécessaires pour l’installation du piège photographique.

A lire également : Comment lubrifier sa porte de garage ?

Installer son piège photographique

Après l’avoir minutieusement choisi, vous devez enfin procéder au réglage et à l’installation de votre piège photographique. Le réglage consistera à définir le mode de prise de vue (photo ou vidéo), la vitesse de déclenchement et le type d’alerte (mail ou SMS). Après les réglages, assurez-vous que la carte mémoire est bien insérée et que les piles sont pleines.

Pour ce qui est de l’installation, vous devez choisir un endroit stratégique, offrant une vue large sur votre maison afin de mieux la protéger. Veillez également à orienter le piège photographique vers le nord ou vers le sud afin d’éviter les prises de vues surexposées. L’appareil devra être positionné à environ 2 mètres de hauteur, sur un support stable et solide.

Pour éviter les déclenchements intempestifs du piège photographique, vérifiez qu’il n’y ait pas d’herbes ou d’autres éléments susceptibles de bouger dans son champ de vision. Après avoir correctement installé le piège photographique face à votre maison, vous allez pouvoir être alerté et intervenir en cas d’intrusion des voleurs ou au moins avoir des photos, voire des vidéos qui serviront à les identifier et à les interpeller.

No Comments

    Leave a Reply