Jardin

Un jardin vertical pour avoir plus d’espace cultivable dans mon jardin

En manque d’espace dans votre jardin ?

Quand l’espace est limité et qu’il n’y a plus de place pour agrandir le jardin, il n’y a qu’une seule solution : direction le ciel avec un jardin vertical ! Grâce à la combinaison de bonnes cultures, de supports verticaux et de jardinières murales, vous pouvez en mettre beaucoup plus dans l’espace dont vous disposez.

Ok mais comment faire pour tirer le meilleur parti de ma parcelle ?

Les plantes grimpantes offrent un moyen logique de commencer à pousser vers le ciel. Les légumes appropriés peuvent être les haricots grimpants, les pois grimpants, les patates douces, les tomates, les courgettes, les concombres, les melons et les courges que l’on peut dresser sur des supports de forme tentaculaire.

Comment organiser mon jardin vertical ?  Quelques idées

Le mot d’ordre :  Laissez les plantes trouver leur propre chemin vers le haut ou attachez-les à intervalles réguliers pour les encourager vers le haut. De nombreuses structures peuvent offrir un support pour que les plantes poussent plus facilement en hauteur. Comme de simples rangées de bambou aux structures plus complexes ou décoratives. Les tonnelles et les arcs ont l’air complets avec des plantes grimpantes comme le fruit de la passion ou la vigne, ou pourquoi pas des courges ou des haricots grimpants avec des gousses ou des fruits colorés. Les gousses ou les fruits pendent alors vers le bas pour créer une caractéristique à la fois délicieuse et attrayante.

Les treillis pourraient être utilisés pour un mur de légumes grimpants. Les wigwams en osier ou en bambou offrent une alternative peu encombrante et sans doute plus attrayante que les rangées habituelles de bambous, tandis que les obélisques et les pergolas offrent des solutions décoratives pour pousser vers le haut.

De nombreux arbres fruitiers peuvent être entraînés dans un plan vertical, soit contre un mur ou une clôture, soit le long de supports métalliques autoportants. Les pommes, les poires et les cerises n’en sont que quelques exemples. Utilisez des fils horizontaux solides tendus entre les poteaux de clôture pour créer les supports nécessaires pour les fruits formés sur les murs. Les fruits comme les framboises et les mûres poussent naturellement en hauteur. Laissés sans support, ils ont l’habitude de tomber pour étouffer les cultures voisines. Des fils parallèles fixés entre les poteaux verticaux les maintiennent en ligne

Vous l’avez compris, vous avez de nombreuses possibilités pour votre jardin vertical. Prenez un peu de temps de réflexion pour organiser de la bonne façon votre jardin

Faite travailler votre imagination pour être l’architecte de votre jardin

Vous pouvez par exemple mettre un nombre illimité de jardinières murales, de pochettes, de plantations, de jardinières à tour et de paniers suspendus. Remplissez-les d’herbes, de salades et de fraises, puis regardez un espace vide prendre une toute nouvelle vie.

Vous pouvez fabriquer vos propres jardinières murales à partir de boîtes de conserve d’aliments recyclées qui ont été doublées de plastique, de sacs solides ou de rangées parallèles de jardinières ou de bacs à fenêtre.

Un jardin vertical avec des palettes

Les vieilles palettes sont largement disponibles, et les transformer en jardinières verticales est un excellent moyen de les réutiliser. Vérifiez qu’ils peuvent être réutilisés en toute sécurité en cherchant le tampon de la palette. Les palettes doivent porter le logo IPPC et/ou les lettres EPAL, HT ou DB, ce qui signifie que le bois n’a pas été traité chimiquement. À l’inverse un logo MB signifie qu’il ne faut pas l’utiliser, car traité au bromure de méthyle.

Suspendez vos contenants recyclés avant de les remplir de terreau. Les jardinières murales sont susceptibles de nécessiter un arrosage régulier, les systèmes d’irrigation au goutte à goutte fournissent de l’eau efficacement et peuvent être couplés à un minuteur pour automatiser la distribution de l’eau. Attention, les murs ou les clôtures doivent être assez solides pour supporter le poids considérable du terreau humide. Elles doivent profiter d’un maximum de l’ensoleillement, en choisissant une surface qui fait face au soleil de midi ou de l’après-midi. Toute chaleur absorbée pendant la journée sera alors réfléchie sur vos plantes la nuit, ce qui accélère la croissance et, bien sûr, le moment de la récolte.

Bien sûr, il y a beaucoup d’autres idées là-bas pour les jardins potagers verticaux, la seule limite, c’est votre imagination.

No Comments

    Leave a Reply